top of page
  • Photo du rédacteurLoulou

À la découverte des terres Mayas en 9 jours!

Dernière mise à jour : 19 janv. 2019

L’année 2018 ne pouvait pas mieux se terminer et 2019 mieux commencer qu’avec ce magnifique voyage 😊!

Cette fois-ci, direction le Mexique🇲🇽… et plus précisément la péninsule du Yucatan.

Je vais tenter ici de vous faire un compte rendu détaillé de notre voyage avec mes coups de coeur, mes conseils, et tout simplement le plaisir de partager cette expérience!

Pour vous décrire le cadre du voyage, nous avons voyagé en couple et avions planifié nous même chaque étape de ce road trip🚙.

Bonne lecture👓!!



JOUR 0 : CANCUN

18h30 : Après 14h50 de vol depuis Genève via Francfort et Montréal, nous voici fraîchement débarqués à Cancún, haut lieu de fête et plus particulièrement connu pour ses spring break où les jeunes américains viennent s’éclater au soleil☀.

Cancún est aussi l’une des stations balnéaires les plus connues de la Riviera Maya.


1ère surprise! Nous avons attendu pas moins d'une heure pour pouvoir prendre un taxi. Il y a des guichets qui vous vendent des billets de taxi et vous devez attendre dehors qu'un taxi arrive. On a vu des gens donner un billet coupe file. Mais si lors du choix de votre hôtel vous pouvez en prendre un qui propose la prise en charge à l'aéroport, n'hésitez pas!

Nous ne resterons qu’une seule nuit, et avons opté pour l’option Bed & Breakfast non loin de l’aéroport😴.

Clairement fatigués de notre voyage, nous n’avons pas eu de peine à nous endormir. Il y a en effet 6h de moins qu’en Suisse ou qu'en France. Je vous laisse faire le calcul😉.

Nous n’avons par contre pas eu trop de mal à nous acclimater aux températures estivales🔥!

Petit conseil si vous n’avez pas fait de change avant de partir, prenez du cash au distributeur de l’aéroport. Nous en avons vite manqué… et la plupart des choses se paient en espèces avec peu de banques sur notre chemin💰.


JOUR 1 : de CANCÙN à COBÀ et VALLADOLID

De bon matin, nous sommes allés prendre notre voiture de location non loin de l’aéroport. Gert, un germano-américain un peu farfelu, et notre hôte pour la nuit, a eu la gentillesse de nous pousser en voiture jusqu’au loueur de voiture.

Nous avons récupéré notre carrosse chez America Car Rental, un peu excentré de l’aéroport, où le choix ne manque pas. Nous avions contracté notre propre assurance en amont. Le loueur a tenté de nous en vendre (une pour le véhicule et une autre pour le médical) et visiblement c’est monnaie courante. Le monsieur qui a fait le check de la voiture nous a aussi ouvertement demandé un pourboire. Euh… pourquoi en fait?! Anyway, nous n’avions pas de monnaie.

La voiture prête, les valises dans le coffre, nous voici partis pour Coba et notre 1ère visite de site Maya.

Alors la route, autant vous dire que ce n’est pas la plus passionnante de la terre. Ce sont de longues lignes droite au milieu de la jungle avec strictement rien à voir. Au début c'est nouveau et cool mais au bout d’un moment c'est vraiment monotone.


Arrivés à Coba, nous avons opté pour la location de vélos pour découvrir le site.

Pour entrer sur le site, il nous a fallu nous acquitter du parking ainsi que des tickets d’entrées. Ils ont en effet une compta locale et une nationale, ne vous étonnez pas!

On nous a proposé des guides officiels à l’extérieur qui peuvent rentrer avec les touristes. Pour la location de vélos, c’est possible à l’intérieur du site et cela évite de longs trajets inutiles entre chaque ruines.

Ce site est vraiment joli, varié et assez ombragé. C’était une très belle découverte.

Nous avons pu monter en haut de la plus haute pyramide du site, ce qui est assez rare vous allez voir! Et là accrochez-vous, c’est assez abrupte!

Pour le guide, je ne regrette pas de ne pas en avoir pris sur ce site. Cela nous a permis de louer les vélos. Par contre, en prendre un pour la suite des visites nous a permis de mieux comprendre ce que nous avions vu! Donc pour le guide, selon moi tout dépend de l’option choisie.

De bonnes baskets iront très bien pour l’ensemble des sites visités.


Après 3 bonnes heures de balade, nous voilà partis en direction de notre seconde destination : la jolie ville de Valladolid.

Nous avons donc visité Valladolid en fin d’après-midi et flâné dans ses jolies rues.

Arriver en milieu d'après-midi dans les villes pour visiter est une bonne option. Ca laisse le temps de se poser à l'hôtel et de profiter.

Vraiment une belle visite avec des maisons hautes en couleurs et une forte empreinte de la colonisation espagnole.

Je recommande vivement de s’y arrêter!


JOUR 2 : de VALLADOLID à CHICHEN ITZÀ

Le lendemain matin, après une balade matinale dans Valladolid, nous voici partis en direction de Chichen itzà.

Alors là… Waouh!!! Sur les 5 sites que nous avons visité, ce fût mon préféré. Par contre armez-vous de patience! Même principe, le parking est payant et assez loin à pieds de l’entrée du site. Ici, des guides non officiels commenceront à vous rabattre. A vous de voir!

La plupart des sites ouvrent à 8h, dont celui-ci, et nous sommes arrivés vers les 10h30. Victime de son succès, et de sa notoriété en tant que 7ème merveille du Monde moderne, nous avons dû patienter un bon moment pour prendre nos tickets et booker un guide parlant français.

Une autre astuce : si vous avez une carte de crédit, il y a un guichet pour prendre les tickets et très peu de gens y font la queue.

Pour le guide, aucuns regrets!! 1200 pesos bien investis!

Ruben, notre guide, nous a expliqué plein de choses sur l’histoire Maya et répondait volontiers à nos questions.

Nous avons ensuite pris le temps de faire des photos et de nous balader aux 4 coins du site.

La pyramide principale est assez incroyable mais on ne peut plus monter dessus depuis 2006. J’ai aussi adoré les 1000 colonnes!! Et le site est assez grand pour distiller les touristes!


Petit bémol : une multitude d’artisans vous accosteront sur le site vendant des bibelots ou autres hamacs et bijoux.


Le jour de notre visite - en pleines vacances scolaires - nous étions 28000 visiteurs contre une cinquantaine dans les années 70 nous racontait le guide. La proximité de la Riviera Maya fait que pas mal de cars de touristes viennent pour la journée en excursion.

Après cette magnifique journée, nous avons poursuivi notre route en direction de Tecoh.

Nous avions deux autres options : Monter de Valladolid à Las Coloradas, mais nous avons estimé que faire 4h de route aller-retour jusqu’à ce lac rose n’en valait pas forcément la peine… ou s’arrêter à Merida, la capitale Yucatèque, mais des échos comme quoi c’était trop citadin nous ont orientés vers toute autre chose.

Nous choisirons finalement de dormir à Tecoh, au sud de Merida, afin de nous rapprocher Cuzama pour notre 3ème jour de découverte.



JOUR 3 : de CHICHEN ITZÀ à CUZAMA

Ici pas de sites à visiter mais une activité très populaire dans le coin : nager dans des cenotes. Les cenotes sont des trous d’eau claire où l’on peut se baigner et l’on en trouve un peu partout dans la péninsule.

Nous avions en tête de faire 3 cenotes en particulier. D’excellents commentaires sur trip advisor nous avaient orientés vers celles-ci.


On a clairement eu de la peine à trouver. C’est super mal indiqué. Il y a des rabatteurs partout sur la route pour d’autres cenotes. Bref… pas simple!!

Après une bonne demi-heure à tourner en rond, nous avons fini par trouver et avons pris nos tickets pour une balade en calèche sur des rails reliant les cenotes entre elles.

C’est vraiment chouette à faire! Nous avons pu nous baigner dans 2 des 3 cenotes et Luis, notre chauffeur, nous a emmené voir la dernière.

Le temps est compté avec 30 minutes chrono par cenote mais c’est amplement suffisant pour en profiter.


Nous avons déraillé 2 fois et avons dû descendre à plusieurs reprises de la calèche lorsque nous croisions d’autres véhicules! Et oui… une seule route pour les 2 sens 😊!


Après la balade, nous avons pu manger au point de départ. Ce n’est que le 3ème jour et nous faisons déjà une overdose de tortillas et d’huile 😊!

Mais bon… pour les mayas, le maïs c’est sacré!

Après la promenade, nous avons pris la route pour Uxmal où nous avions planifié une nouvelle visite le lendemain!


JOUR 4 : de CUZAMA à UXMAL et CAMPECHE

Pour cette visite, nous avons opté pour une nuit dans l’Hacienda attenante au site ce qui nous a permis d’arriver très tôt et d’éviter les hordes de touristes!

Cette hacienda est le site le plus proche que nous avons trouvé et ce fût une bonne option! En plus, c'est vraiment un bel endroit!

Le soir, une projection est proposée sur les ruines à 19h. Nous ne nous y sommes pas rendus car il semblerait que les ruines soient simplement éclairées et qu’il ne s’agisse pas d’un spectacle à proprement parler.

Pour cette visite, nous avons pris un guide de l’Hacienda mais vous avez aussi des guides officiels parlant le français sur site. C’est le même tarif mais les guides officiels ont des lutins avec des explications que le notre n’avait pas!

Ce fût la visite préférée de mon chéri! Le style, nommé PUUC, est très différent de ce que nous avons pu voir lors de nos 2 précédentes visites, avec des sculptures en relief sur les différents bâtiments.

Nous avons vraiment bien fait de venir de bonne heure. Les touristes affluaient à notre sortie du site. Nous avons juste dû attendre un peu que la façade principale de la grande pyramide soit ensoleillée! C’est quand même plus joli qu’à l’ombre 😊...

Nous avons donc pris la route de bonne heure pour Campeche et le Golfe du Mexique.

Nous avions fait le choix de Campeche pour passer le réveillon du jour de l’an dans une ville, qui plus est, au bord de l’eau.

C’est une jolie ville en soi, un peu semblable à Valladolid au niveau des couleurs!

Ici, nous avons exploré un peu plus en détails un autre pan de l’histoire de la péninsule : les fameux pirates des Caraïbes!

De ce fait, Campeche est une ville fortifiée et il reste un bon nombre de remparts d’origine! Muni d’une carte dégotée à l’office du tourisme, nous avons visité le musée et les petites expos gratuites ainsi que vu l’ensemble des monuments et églises de la ville!

Le soir, nous avons profité du spectacle son et lumières assez chouette projeté sur la place principale avant de s’en aller au resto fêter la nouvelle année!


Nous avions choisi un resto dans la rue piétonne assez animée qui coupe la ville en 2. Un bon repas et aux 12 coups de minuit, la tradition espagnole d’avaler 12 grains de raisin pour une bonne année!

Par contre pour l’ambiance on repassera… la ville était morte à se demander s’il y avait quelquechose à fêter!!

Cela nous permit d’être en forme pour une course matinale au bord du Golfe le lendemain matin 😊.



JOUR 5 : de CAMPECHE à CALAKMUL

Ici 4h de voiture… une route monotone… rien de fou à raconter!

Nous arrivons donc en fin de journée, sous des trombes d’eau, dans notre camping un peu spécial aux abords de la route menant au site de Calakmul que nous avons projeté de visiter le lendemain.


Ce camping était vraiment atypique au milieu de la jungle avec la surprise de se faire réveiller par des singes hurleurs à 5h30 du matin! C’était assez flippant 😮!


JOUR 6 : de CALAKMUL à BACALAR

Une grosse aventure que d’aller visiter ce site! Alors certes, c’est le plus vieux que nous avons eu l’occasion de voir mais aussi le moins restauré! Et pour y aller… une route sinueuse remplie de nids de poule de 60km, limitée à 30km/h, vous y mènera!

Pour cette fois, pas de guide pour nous! Seuls des guides en espagnol étaient proposés.

Nous nous sommes alors baladés d’un bâtiment à l’autre en lisant les panneaux explicatifs. Ici, beaucoup de stèles un peu partout et énormément de jungle!

Le truc cool c’est que comme à Cobà, nous avons pu monter en haut de la pyramide! Il ne fallait pas être un petit maya pour monter vu la hauteur de certaines marches 😊!

Après 2 bonnes heures de balade, nous voilà repartis sur cette route de la mort direction la route principale à la recherche désespérée d’une station essence… la petite aventure du voyage!!

Coincés dans ce cul de sac au milieu de la jungle… Heureusement nous avons pu faire les 60km et rejoindre la grande route (sans barre d’essence restante sur la jauge).

Evidemment la prochaine station était à des km de là! Mais ouf!!! Nous avons par miracle trouvé un vendeur indépendant qui nous a dépanné d’un bidon de 10L. De quoi tenir jusqu’au prochain stop!

Après quelques heures de route et cette déconvenue oubliée, nous voici arrivés au paradis : Bacalar!

Alors clairement mon coup de coeur! J’avais insisté pour booker un superbe bungalow les pieds dans l’eau. Certes pas donné, mais sans regrets!! La vue était juste incroyable!! Des vélos ainsi que des paddle et kayaks étaient mis à disposition!

Bacalar? C’est une lagune d’eau douce aux 7 nuances de bleus!

Nous avons pu nous y baigner et jouir d’un superbe coucher de soleil!

Pour le soir, nous avions envie de changer un peu des plats mexicains et avons opté pour un resto de viandes absolument fabuleux : le Texas Bar & Grill que je recommande les yeux fermés si vous passez dans le coin!

Nous avons choisi 2 pièces de viande différentes que le chef a fait griller et fumer avec amour! Sans doute mon meilleur repas des vacances!!

Une très bonne glace maison au chocolat présentée dans une coque de fèves de cacao en dessert et nous étions comblés!


JOUR 7 : BACALAR

Comme je le disais… mon coup de coeur!!

Nous nous sommes réveillés à 6h30 pour profiter à fond de cette belle journée et du lever du soleil sur la lagune! Nous avons donc sauté sur des canoës et avons pagayé vers le large! Un spectacle époustouflant s’est alors présenté!

Juste waouh!!

Pour la suite de la journée, nous avons grimpé sur des vélos et sommes allés visiter le Fuerte San Felipe et son musée!!

Nous avons bien pris le temps de lire toutes les explications du musée et l’histoire conjointe des pirates, des mayas et de la conquête espagnole, ce qui s’est avéré très utile pour la compréhension du dernier site visité : Tulum!

Honnêtement, j’ai dû dire 257 fois dans la journée « c’est trop beau »! Depuis le fort, nous avons une superbe vue sur la lagune qui change de couleurs au gré des rayons du soleil!!

L’après-midi, nous en avons profité pour patauger dans l’eau douce et faire un tour en bateau à moteur!! Et même si c’était un peu nuageux, c’était vraiment extra!


Après cette journée un peu plus « chill », nous avons pris la route pour dormir à mi-chemin entre Bacalar et Tulum à Felipe Carillo Puerto!

Ici rien à raconter… nous sommes passés du paradis à l’enfer avec une nuit dans un hôtel vraiment pourri haha! Mais c’était un bon compromis pour ne pas faire trop de route!


JOUR 8 : de BACALAR à TULUM

Nous voici de retour sur la touristique Riviera Maya et son idyllique mer des Caraïbes! On comprend pourquoi c’est très prisé car c’est vraiment sublime! Le sable blanc… le camaïeu de bleus… un vrai paysage de carte postale!

Nous nous embarquons donc pour la dernière visite de site de notre road trip! Ce ne fût vraiment pas mon préféré!!

Alors est-ce que c’est parce que nous en avions déjà vu 4?! J’opterai plutôt pour le fait qu’il y avait vraiment TROP de touristes!! Et notez que c’est une touriste qui vous dit ça 😊 !

C’est un lieu d’excursions pour les bateaux de croisière et les hôtels environnants. Les groupes avec guide affluaient de partout! Cela n’enlève rien à la beauté de ce site fortifié au bord de l’eau!

Mon ressenti est juste que nous avons moins pu en profiter que sur les autres sites car celui-ci est par le fait fermé et assez condensé! Et oui… les mayas devaient se prémunir des attaques venant de la mer comme de la terre!

Il y a même la possibilité si vous le souhaitez de vous baigner au pied de la forteresse une fois sur le site.

On nous avait conseillé de nous arrêter à la Gran Cenote qui paraît-il est magnifique mais on nous avait également conseillé d’y aller à l’ouverture pour éviter les cars de touristes. Du coup nous avons fait l’impasse!

Après cette visite plutôt rapide, nous voici en route pour Playa del Carmen où nous avons profité de l’après-midi à la plage à proximité de notre hôtel.

Pas de doutes, nous sommes de retour en ville! Les paysages sont moins pittoresques et c’est assez bétonné!


JOUR 9 : RIO SECRETO

La région de Playa del Carmen est truffée de parcs d’attraction en tous genres! On a l’embarra du choix 😊! Nous avons pour notre part choisi Rio Secreto!

Rio Secreto est un parc naturel où il est possible de faire une excursion dans des rivières souterraines avec un guide pour quelques heures ou la demi-journée!

L’occasion de nager ou marcher dans des caves et d'en découvrir l’écosystème!

Le principe est simple! On nous a alloué un guide et un petit groupe et on est partis en balade à vélo vers un trou pour une descente en rappel puis on nous a amenés vers des caves sèches ou non. On est également passés voir une Maya résidente du site et concoctant des tortillas maison.

Le guide est allé d’anecdotes en anecdotes accompagné d’un photographe donnant l’opportunité d’acheter une photo souvenir (très chère) à la fin! Le tour se termine par un buffet avant de nous ramener en shuttle vers le point de départ!

Le tour a duré environ 6h et sincèrement on ne s’est pas ennuyés une seule seconde! Un bon moment😊!

Nous avons ensuite repris la route pour Cancun où nous avons passé notre dernière nuit avant de rendre la voiture le lendemain!

Et voilà… le road trip s’est achevé avec plein de beaux souvenirs et de belles découvertes!! J’ai vraiment adoré ce voyage!

Nous avons fini par une semaine de Club Med à Cancun! Du pur bonheur que de poser la valise et de profiter des activités proposées!


MON COUP DE COEUR

Sans hésiter Bacalar. C’est magnifique, l'eau est douce et le site très préservé!


MON CLASSEMENT DES SITES MAYAS VISITES

1 - Chichen Itza

2 - Uxmal

3 - Coba

4 - Tulum

5 - Calakmul (qui ne vaut pas le détour)


MES CONSEILS

Prenez du cash, vous en aurez tout le temps besoin.

Comptez en moyenne entre 10 et 20% de pourboire lorsque vous mangez au restaurant.

Les filles!!! Prenez des soins pour les cheveux! L’eau est super calcaire et l’air poussiéreux! Vos cheveux vont morfler!

N'hésitez pas à voir s'il y a des guichets cartes de crédit à l'entrée des sites.


LES MOINS

La nourriture!! Un cruel manque de variété et du gras et du maïs à volonté. Les vegan, bon courage!

Tout, ou quasiment tout, devoir payer en cash.

La monotonie des routes.

Calakmul. Si c'était à refaire, nous ne nous arrêterions pas sur ce site!

Concernant le sujet épineux des contrôles frauduleux et abusifs de police, je ne peux malheureusement pas vous faire de retour… Nous avons vu des barrages de police sur notre chemin mais n’avons pas été arrêtés une seule fois!!

Nous avons cependant croisé d’autres touristes qui se sont fait « arnaquer » pour avoir le droit de repartir! N’hésitez pas à raconter en commentaire si cela vous est arrivé 😊!


A très bientôt pour de nouvelles aventures!

223 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page