top of page
  • Photo du rédacteurLoulou

🏃‍♀Mon 1er trail 🏔 à 5 mois 1/2 de grossesse🤰

Chaque année depuis maintenant 2 ans, je m'engage pour une course officielle en amoureux💏

Après le marathon du Médoc en 2017🍇, Marseille-Cassis🏖 en 2018, nous avons pris le départ du Trail Thyon-Dixence🏔 le weekend dernier😎

Je vous propose ici un compte rendu de ma 1ère course en montagne🕺

Bonne lecture👓

L'INSCRIPTION AU TRAIL

Honnêtement, je ne me suis pas inscrite de gaïté de coeur à cette coursepour diverses raisons😅

1- J'aime courir à plat sur le bitume

2- Mon cher et tendre a attendu que je sois enceinte de 4 mois pour choisir cette course

3- L'altitude limite pour une femme enceinte (2420m au plus haut)

Je vous laisse découvrir le profil de la course :

Après mure réflexion, je me suis dit que pour notre course des amoureux, c'était un peu ça ou rien! Niveau timing, on était à la limite du faisable pour un effort assez inhabituel et je me laissais à tout moment l'option de ne pas prendre le départ ou d'abandonner en cas de douleur😰


LA PRÉPA... Inexistante!

Sur ce coup là, j'ai vraiment pas fait tout juste! Il est bien recommandé aux femmes enceintes de ne pas commencer un nouveau sport au cours de la grossesse🏌‍♀!

Après je suis assez sportive, la grossesse se déroule parfaitement bien pour le moment🍀 et j'ai suivi les conseils de ma gynéco qui m'a recommandé de faire "comme je le sentais"!

En guise de prépa, seulement quelques km au compteur✅, très peu de sorties hors des sentiers battus🎢 avec de la montée et de la descente sur des petits chemins ou en altitude et peu de sorties longues également😅

La semaine de la course, je me suis bien ménagée et ai fait une sortie sur mon parcours habituel de 10km... sortie au combien difficille😓 Bref... au top pour prendre le départ de cette course👍


LE JOUR-J


Comme des novices dans la discipline, nous nous sommes posé 1000 questions! Doit-on prendre un camel bag? Doit-on prendre des batons? Doit-on prendre une veste? Un k-way? Quelles chaussures mettre?🤷‍♀

Aucune idée...

On a donc lu le site de la course de long en large, regardé des vidéos des éditions précédentes, etc., etc...

Au final, ce sera chaussures de trail mixtes pour moi et pas de sac ou autre en plus! J'ai déjà mon poids à porter et pas du tout l'habitude de courir avec un sac🎒

Nous avons décidé de nous rapprocher du lieu de départ de la course la veille au soir et de dormir dans un hôtel à 40 min de voiture🚗. Cela a évité un réveil à 4h30😆

6h25: Réveil

6h50: Départ de l'hôtel🏢. Le petit déjeuner ouvrant à 7h, le départ se fera à jeun🥐.

7h30: Arrivée à Thyon 2000. Qui comme son nom l'indique est à 2000m d'altitude⛰

7h45: La voiture est parquée! Plus qu'à retirer les dossards et à se diriger vers l'arche de départ🚨!

Il fait 10 degrès, le soleil est bien présent... les conditions sont au top👍


8h30: C'est partiiii!!

En route pour 16km dans la montagne avec pour commencer 4km de montée, suivi de 8km de plat puis de 4km de montées pour bien finir... Tout ce qu'on aime! 🤗

Je me sens bien, les conditions sont au top, les paysages sont à couper le souffle😍et mon chéri respire la joie... chose rare quand il s'agit de courir 🏃‍♂

Les 4 premiers km sont mortels😅! Ca monte, ça monte, ça monte!!! On court un moment puis on marche🚶‍♀. C'est ça aussi le trail... adapter son effort au terrain🎡.

La phase "à plat" arrive! Les km défilent et c'est plutôt agréable! Le paysage est vraiment incroyable!


8km... mi-chemin en 1h15⏱. Et là... un panneau affreux devant les yeux indiquant que nous n'avons fait que 35% d'effort... je me dis que je ne vais pas y arriver!

Nous arrivons au 2ème ravitaillement🍓

Et là... c'est le début des ennuis😀!

Je commence à peiner de ouf! A avoir envie de vomir🤢... L'altitude sans doute!

km 10 à 12km c'est une douleur au niveau du bas du ventre qui surgit😖! Je m'arrête à plusieurs reprises et je me réjouis d'une seule chose : arriver au prochain ravitaillement pour reprendre des forces ou abandonner (option qui m'effleure de plus en plus l'esprit)!

C'est là que mon super chéri intervient avec son positivisme, sa patience et ses encouragements qui m'ont aidé à ne pas lâcher😘

12km et des bananes... nous sommes au ravitaillement et on peut voir aux stats que j'ai complètement craqué😅! Je souflle... je bois un verre de pepsi, mange une 1/2 barre de céréales et 1 quartier d'orange et c'est reparti! Après tout il ne reste "QUE" 4km et si ça ne le fait pas... j'arrête illico! On ne va pas se mettre en danger, ni moi, ni le bébé👶! Finalement, la douleur s'estompe et je prends mon courage à 2 mains pour franchir la ligne d'arrivée... malgré l'énorme montée qui se présente pour arriver au point culminant de la course🔝

Ca y est... On peut apercevoir le point final de la course au loin... Le fameux barrage de la Grande Dixence avec le speaker qui s'exclame📣 Il reste un peu plus d'1km... COURAGE on arrive au bout! Et que c'est beau...

Enplus c'est une arrivée comme on les aime! A plat sur du bitume😀

Allez, on y est presque! Il reste une descente et la dernière ligne droite! Je n'ai pas vomi... haha et je sens, je sais que ça va le faire! On prend notre temps pour terminer la montée et amorcer la descente! Rien ne sert de forcer... l'effort est bien assez intense comme ça😜 3h et quelques que nous courons et nous arrivons enfin sur le barrage... Et là un truc de fou! La foule est en délire, des acclamations fusent de partout! A juste titre... le 1er de l'épreuve reine est derrière nous et s'apprête à nous dépasser comme une fusée🚀

Même si ce n'était pas pour nous, ça donne une énergie de malade et l'envie d'accélérer sur les derniers mètres!

11h39: Nous passons la ligne d'arrivée 🏁 ! Le sourire aux lèvres👄

YOUHOUUUU!!! Nous l'avons fait! Et j'en ai ressorti beaucoup de choses!


➡ Je confirme que le trail n'est pas ma spécialité même si j'ai pris du plaisir à profiter de ces magnifiques paysages😎 Par contre, c'est le kiffe de mon chéri qui n'a pas râlé un seul instant! Je vais donc me garder les courses sur route pour mon plaisir perso et mes challenges et m'entraîner et m'inscrire pour 1 trail avec lui par an! Histoire de continuer à partager ce rituel dans la bonne humeur😁!

➡ J'ai su écouter mon corps et ne me suis pas mis dans le rouge! Chose que j'ai tendance à faire naturellement pour repousser les limites!


➡ Je ne referai pas ce type d'effort sans entraînement! C'est un facteur de stress pour moi qui aime profiter du jour de course en me disant que j'ai suffisament donné à l'entraînement pour n'avoir aucun regret le Jour-J!


Concernant le trail, l'organisation était au top!! Tant sur les infos, que l'accès, la sécurité, les ravitaillements ou encore le paysage époustoufflant! Même si c'est assez technique avec pas mal de passages caillouteux, je recommande vivement ce trail pour des coureurs intermédiaires (avec même l'option de s'inscrire dans la catégorie marcheur)! Maintenant... repos et on lève un peu le pied👟! Prochain défi : la RUN MATE, course en relai autour du lac Léman fin septembre. Pour cette course, je me laisse l'option d'être cheerleader si je ne le sens pas et me suis réservé de petit relais en terrains connus de 3 à 5km☺

La suite au prochain épisode!

78 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page